Prendre rendez-vous
top of page
  • mona abdel hadi sophrologue 75009

Bien dormir aux beaux jours !

Les températures qui grimpent, le soleil qui éclaire nos soirées de plus en plus tard, les dîners en terrasse aussi, peuvent perturber notre rythme de sommeil. Alors comment trouver l'équilibre et profiter de ses soirées d'été tout en continuant à bien dormir ?




Pour mieux comprendre ce qui se passe en nous :

La lumière a un rôle majeur sur notre organisme. L'hiver quand les jours sont courts et que le ciel s'assombrit on a tendance à "hiberner" dormir davantage. L'été c'est l'inverse. Le jour et la nuit régulent notre horloge biologique, qui gère nos phases d'éveil et de sommeil.


Comment ça marche ? Notre rétine possède des cellules photosensibles qui détectent le niveau de lumière et envoient un message au cerveau, notre système nerveux central. Ce dernier produit alors de la mélatonine, l'hormone du sommeil quand la lumière décroît. À l'inverse, quand la lumière du soleil est resplendissante, notre cerveau bloque la sécrétion de la mélatonine: plus on est en contact avec la lumière du jour, plus la synthèse de mélatonine est retardée, plus il est difficile de dormir. C'est ce qui se passe en été. Les journées rallongent et nous sommes davantage exposés à la lumière du jour. À cela s'ajoute les températures plus élevées qui elles aussi ne favorisent par un bon endormissement.


Voilà pourquoi on préconise de ne pas s'exposer à des lumières vives avant d'aller se coucher et de rafraîchir nos chambres lorsque les températures ont grimpé.


Alors que faire d'autre pour bien dormir en été ?


  • Exposez vous franchement à la lumière du soleil le matin (tout en prenant garde aux UV ;-) et de moins en moins dans la soirée, votre corps doit comprendre qu'il entre en phase de repos

  • Éteignez vos écrans en fin de journée, quelques heures avant de vous coucher, c'est idéal. Si c'est impossible, installez des filtres bleus, contrôlez l'intensité lumineuse.Gardez vos lunettes noires autant que vous voulez ;-)

  • Mettez-vous dans une atmosphère paisible avec une lumière tamisée au moins 30 minutes avant le coucher.

  • Ayez une routine relaxante au coucher : lecture, méditation, musique douce, tisane…

  • Pratiquez des exercices de sophrologie et de respiration pour

> Calmer votre mental : rien de mieux qu'une petite visualisation d'une ressource personnelle apaisante

> Détendre votre corps : faire un Scan corporel où mentalement vous relâchez les zones de votre corps du sommet du crâne jusqu'au bout des pieds

> Ralentir votre respiration jusqu'à la faire descendre en respiration profonde : (abdominale), la respiration du sommeil !


Voilà de bons moyens pour se préparer à une nuit paisible et récupératrice.




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Quand l’éco-anxiété devient un levier d’action !

L'éco-anxiété peut prendre des formes très variées. Il est important de se faire accompagner pour comprendre ce qui en vous fait résonner cette fibre éco-anxieuse. Cela peut être très différent d'une

Programme "sophro-détox"

Sortir en douceur de l'hiver, 3 séances à un prix très doux ! L’hiver est un temps de pause pour la nature. Si nos amis les bêtes s’adaptent au froid en hibernant par exemple, nous ne pouvons pas touj

Comments


  • Facebook
bottom of page